By using this site you consent to the use of cookies. Cookies can be managed in your browser or device settings. For more information, please view our Cookie Policy.
  • Chalet de la Thiolle / 1357 Lignerolle
  • 021.843.27.24

Si dessous quelques fractions de textes sur l’origine du nom de la Thiolle.

Thiolle est aussi un nom de Famille Français

Textes tels que trouvés sur internet non édités!

Tcholeire, Thiolay, Thiole, Thioleyres, Thiolière,

Thiollaz, Thiollet, Thuile, Thuilette, Tilèrie,

Tiolay, Tiole, Tioleire, Tiolères, Tioleyre,

Tioleyres, Tiollière, Tuilerie, Tuileries, Tuilière,

Tuilières

Endroit où l´on extrait l´argile, ou bien où l´on fabrique les tuiles, tuilerie, ou parfois lieu où l´on a retrouvé des tuiles pouvant dater de l´époque romaine.

Du bas latin tiola, latin tegula, « tuile », *teguletum, « tuilerie ».

Vieux français thuille, « tuile » :

Ou!

Vocalisme d du Fribourgeois du 15e siècle

tegulator — tiollarre VII, ni; iiolare VIII, 50; fabricant de tuiles

Tegula( latin)

Ou encore!

Harvard Oollege Library Marcb 2e 1907 Gift of Prof^.O.Ooolidge.

LAUSANNE. " IMPRIMBRIK GEORGES BRIDEL " C'*

M"MOIRES ET DOCUMENTS publi"s par la Soci"t" d'histoire de la Suisse romaude.

SECONDE S"RIE

TOME Vil ESSAI DE TOPONYMIE Origine des noms de lieoxhabit"s et des lieux dits de la Suisse romande HENRIJACCARO Professeur au coll"ge d'Aigle. LAUSANNE

OBORGES BRIDBL " d* "DITEURS

La Thiole, p"turage sur Lignerolle, Thyollaz, loc. " Salins^ Valais = patois thiole ou tiole, tuile, du latin tegula, au fig. pour petite plaine, petit plateau, figure analogue " celles de Tavis^ de Planche, etc.

TINE " TIOLEYRES

froy (Dict. du vieux fran"ais)^ ignorent le mot tille = tilleul. Go defroj donne tille^ bois de tilleul, la mati"re ligneuse. Il est employ" chez nous au sens d'arbre et nous trouvons dansKuenlin, Dict. g"og. Frib. I, p. 3oo, " le Tilleul (de Morat, "Fribourg), vulgairement la Tille. " Tille a de nombreux d"riv"s,Tilly, ^-ey, " ay, " ex, " iez, " "ex, Teilly, Teley, Teliay, detilietum^ bois de tilleuls; Tillots, Tillets, Tillats (Jura), HUettes, Telli" tax, Berolle, diminutifs; Tellyres " Iserables, Tileriaz "Ecl" peus, Tilleries " "pendes, Tillery " TAbergement; detiliaria^ tilleraie.

Peut-"tre certains Tilly{ " ^ay " cy) pourraientr4l8 "tre d'aociensTU*

Uavnm^ propri"t" d'un Tillius, gentilice assez fr"quent Holderen cite 36 (villages) en France. Nous n'en avons pas reconnu jusqu'ici dans le pays roraaad.

La Ttne, ham. de Rossini"res, la T"na, TinaZy 1266, Zeerl. I, laTynuy 1294, M. R. XXII, 44i, Tinaz^ xv" s.; de tiney cuve, " cause de sa position dans un bassin arrondi; " c"t" est le ham. de Cuves; de m"me un ham. d'Ormont-dessous sur la Grande Eau; la Tine de Conflens (confluent), profond bassin au confluent de la Venoge et du Veyron; la Tinaz, torrent, alpes d'Ardon; lesTines, ravin du Boiron de Nyon; la Tini"re, torrent " Villeneuve,T(/neres, ii5o {Tineries dans Cibrario, I, p. 62), Tigne-

r"Qy laSf), M. R. XII, 5, 68, Tigneriz, 1276, Tignieria, i4o2 ; m"me racine tine, avec le collectif i"re: rivi"re formant de nombreuses t"ues.

T"nterjn, D. Singine, Frib., ail. Tentlingen, i434" Rec. dipl. Vin,Tentlichen, i449" Arch. Fr. V, 428, 28, Tentenens vers 1200,Dooat. Haut., 1824, M. R. XXII, Tenterens, i445. Tente--

rin^ 1861, Lutz, permutation 1-n-r = chez les descendants deDandiU Dindil, n. pr. germain.

Tioleyre-aire ou Thioleyre, Tiollire, etc., nombreuses localit", hameaux et une commune vaudoise: les Thioleyres, D. OroD, Thiolere, 1267, M. R. XII = tuilerie; du patois tiole ou thiole^ V.f. tieule^ tuile, du latin tegula et suffixe patois eyre,

(Studer fait de Thioleyre un d"riv" de Thi"le, rivi"re); la T"ole-